2 décembre 2013

Un petit tour chez le coiffeur et un petit point sur le retour des boucles

Coucou !

Bientôt deux mois depuis ma grosse coupe de cheveux ! Le court me plait toujours autant :)

J'avais décidé de couper moi même par peur que le coiffeur me rate et me fasse instantanément regretter ma longueur. Mais maintenant que c'est coupé et que je me suis habituée, je me suis dis que je ne risquais plus grand chose. Je trouvais mon carré plongeant pas assez plongeant, alors j'y suis allée pour corriger ça.

Finalement, je suis très contente ! J'ai pu utiliser mon propre shampoing, la coiffeuse a coupé juste comme il fallait, elle a bien cerné ce que je voulais et n'a rien essayé de me vendre, j'ai été agréablement surprise !

Je pense donc que je pourrais y retourner régulièrement sans finir traumatisée :)

Passons maintenant aux photos du résultat ! Les deux premières photos sont à la lumière artificielle et la dernière à la lumière du jour.




J'en profite pour faire un point sur le retour des bouclettes !

Mes longueurs hennéifiées sont molles, elles ondulent à peine, mais mes racines bouclent bien !! Partout où ma couleur naturelle réapparaît, les boucles aussi. Bon du coup ça fait un peu bizarre, mais ça confirme que ce n'est pas la longueur mais le henné qui m'a fait perdre mes boucles.

Photo des revenantes :




Voilà voilà, encore un an/un an et demi et mes cheveux seront complètement débarrassés du henné ! J'ai hâte !

A bientôt :)


7 novembre 2013

La crème solaire Jovees : parfaite sur tous les points !

Salut !!

   Aujourd'hui je vous parle de la crème solaire que j'ai utilisé cet été. Je voulais une crème solaire minérale, non grasse, non collante et qui ne fasse pas de traces blanches (comment ça je suis exigeante? :p ). 
   J'ai donc épluché les avis sur les crèmes solaires bio/naturelles et il m'a semblé de celle de Jovees répondait à mes critères, je l'ai donc achetée, et je ne suis pas déçue !





   Voici la liste des ingrédients :

Aqua (Purified water), Stearic acid*, Capric caprylic triglyceride*, Bees wax, Micronised titanium dioxide**, Helianthus annuus (Sunflower) oil, Glyceryl monostearate*, Cetostearyl alcohol*, Zinc oxide**, Santalum album (Sandalwood) oil, Melia azadirachta (Neem) oil, Parfum, Olea europaea (Olive) oil, Glycyrrhiza glabra (Liquorice) extract, Aloe barbadensis (Aloe vera) extract, Sodium benzoate*, Chamomilla recutita (Chamomile) extract. * vegetable origin, ** mineral origin

   Ce n'est pas une crème bio, mais sa composition est irréprochable, aucun ingrédient n'est nocif. Les filtres solaire utilisé sont l'oxyde de zinc et le dioxyde de titane sous forme micronisée, donc ce ne sont pas des nanoparticules. 
   En dehors de ça, on a quelques emollients, de la cire d'abeille, des huiles végétales (tournesol, bois de santal, neem, olive), de la réglisse, de l'aloe vera et de la camomille. Que du bon !

   Côté utilisation, elle n'est pas grasse du tout, je la trouve même matifiante ! Elle est assez épaisse mais elle s'étale bien et ne fait aucune trace blanche. Une fois appliquée, on ne la sent plus du tout : pas d'effet collant, de film gras, rien du tout ! J'ai même pu l'utiliser sur mon cuir chevelu quand j'avais des tresses africaines plaquées sans qu'elle graisse les cheveux.

   Elle sent bon, mais pas l'odeur typique des crèmes solaires, c'est une odeur un peu épicée, fraiche, je l'aime beaucoup. Elle reste sur la peau mais c'est assez discret.

   Côté protection, je n'ai pris aucun coup de soleil avec alors que j'ai la peau très blanche. J'ai même bronzé un peu. Je précise que j'ai acheté la crème d'indice 30, mais elle existe aussi en 50. 

   Côté prix, ça fait un peu mal puisqu'elle coûte 24€ sur le site d'Univeda, mais pour une telle qualité c'est tout à fait justifié !

   En résumé, je la rachèterais désormais tous les étés, j'ai trouvé la crème parfaite ! Comme elle ne conserve qu'un an et qu'il m'en reste, je l'utilise au quotidien en crème matifiante pour le visage, rien n'est perdu :)

   Avec elle j'ai reçu des échantillons d'autres crèmes Jovees, je ne connaissais pas du tout la marque mais je suis conquise, les compos sont parfaites et les crèmes agréables à utiliser, je sens que je vais bientôt craquer pour les grands formats ^^'


   Et vous, vous connaissez Jovees ? Vous aimez?

30 septembre 2013

Crème lactée DeNovo : quelle déception !

Bonjour !

   Aujourd'hui je vous parle d'un produit qui fait l'unanimité chez les blogueuses mais qui pour moi est un gros flop : la crème lactée DeNovo.


Déjà, qu'est ce que c'est? 


Voilà ce que le site de la marque DeNovo nous dit :

CRÉME LACTÉE est une émulsion hydratante qui remédie au déssèchement et au manque de vitalité dus à la perte en eau de la fibre capillaire. C'est une synergie d'huile végétale de sésame revitalisante et d'agents hydratants et structurants :
- Lecithine végétale hydrophile et humectante.
- Gluconolactone et Pro-vitamine B5 (Panthenol) hydratants et fortifiants.
- Extrait concentré de sésame riche en méthionine (acide aminé souffré) 
Ses promesses : 
- Une texture crémeuse et onctueuse au parfum 100% naturel d'amande vanillée. 
- Légère et pénétrante, elle s'étale sans résidus et laisse un fini structuré. 
- Hydrate le cheveu et structure la coiffure. Peut être utilisée sur cheveux secs ou essorés, pour une mise en forme à l'air libre ou travaillée. 
- Limite la perte en eau pour restaurer durablement élasticité et tonus de la fibre capillaire. 
- Laisse les cheveux doux et brillants
- Flacon pompe à dosage ultra précis
Sans silicones, huiles minérales, ammonium quaternaire et PEG.

Voici la liste des ingrédients :

Aqua*, Glycerin*, Lecithin* , Cetyl alcohol*, Sesamum indicum seed oil**, Coco-caprylate*, Dicaprylyl carbonate*, Panthenol*, Parfum*, Sodium stearoyl lactylate*, Polyglyceryl-3 palmitate*, Gluconolactone, Phospholipids*,Glycine soja oil*, Sodium benzoate*, Vitamine E (Tocopherol), Xanthan gum* , Glycolipids*, Citric acid*, Sesamum indicum seed extract* , Glycine soja sterols*, Potassium sorbate*, Lactic acid*.
*Origine naturelle.**Certifié Biologique et issu du commerce équitable.

  On peut voir qu'il y a beaucoup d'ingrédients d'origine naturelle (même si on sait que ça ne garantit pas grand chose puisque le silicone, les PEGs ou les sulfates sont d'origine naturelle), mais seule l'huile de sésame est bio. Mais bon, au regard du fait que ce n'est pas un produit bio puisque qu'il n'a pas de label, c'est déjà bien. 
   La composition en elle même est très bien, mis à part peut-être le parfum qui est très haut dans la liste donc présent en grande quantité.  

   La marque indique ne pas tester sur les animaux (ingrédients, produit fini) mais ne possède aucun label cruelty free.

Mon avis 



   En lisant tout le bien qui en était dit un peu partout, je me suis dis "Chouette, un produit hydratant, je vais pouvoir remplacer mes masques au yaourt par cette crème : plus rapide, plus facile, j'ai tout à y gagner !". En plus de ça le côté structurant m'intéressait pour aider mes boucles à se reformer. Je me la suis donc procuré en ayant hâte de tester ce petit miracle en bouteille !

   Et je suis tombée de haut... Déjà, je trouve l'odeur affreuse. C'est censé sentir la vanille et l'amande, ben en fait non, ça sent juste le plastique
   Et comme je l'avais prévu en regardant la composition, ça sent très fort, je ne suis pas habituée aux cosmétiques aussi odorants : ça monde à la tête, surtout qu'elle reste dans les cheveux plusieurs heures, j'ai vraiment du mal à le supporter. 

   Enfin, je me suis dis, si elle est aussi bien qu'on le dit, je peux bien lui pardonner cette odeur désagréable, après tout le henné ça ne sent pas la rose mais c'est un soin génial :)

Quantité utilisée pour une application
 
    Mais en fait non, quelque soit la façon dont je l'utilise c'est une horreur : même avec la plus infime quantité de produit (je met 1/4 de pression pour tous les cheveux, donc une toute petit quantité) mes cheveux deviennent poisseux
   Elle n'est ni légère, ni pénétrante : que je la mette sur cheveux humides ou secs, j'ai le même résultat : un vieil effet mouillé, des cheveux gras, collés et loin d'être hydratés. Quelle déception !

   Je l'ai aussi essayée en masque avant shampoing en étalant 2 pressions sur mes cheveux, mais pareil, je ne retrouve ni hydratation, ni douceur ou brillance particulière une fois mes cheveux lavés et séchés.

   Je suis également déçue par le packaging : même si le flacon pompe est très pratique pour doser, je pensais que la bouteille était en verre, mais en fait c'est du plastique, pas très écolo :/


   Heureusement que je l'ai récupérée après d'une personne qui n'en était pas satisfaite et que je ne l'ai pas payé au prix fort, ça me serait resté en travers de la gorge... 

   En tout cas, ça me dissuade d'essayer les autres produits de la marque : DeNovo, c'est fini pour moi ! 

25 septembre 2013

Nouvelle coupe, nouveau départ !


   Maintenant que vous savez que j'ai coupé passons aux explications et aux photos :

  Donc non, ce n'est pas un canular, j'ai vraiment coupé 50cm de cheveux pour retrouver une coupe au carré légèrement plongeante.


   Pourquoi ? Tout simplement parce que j'en avais envie, marre des cheveux longs, envie de changer, de revenir à une coupe tout en volume qui me met plus en valeur que les longs cheveux qui me font des racines plates.

   A vrai dire, depuis que j'avais passé la taille, je ne profitais jamais de mes cheveux, ils étaient toujours attachés parce qu'ils me gênaient, il m'embêtaient pour dormir, et les hennés les avaient rendus à l'opposé de ce qu'ils étaient et de ce que j'aimais. Je n'avais donc plus aucun plaisir à les avoir longs.
    Après quelques mois de réflexion, et une envie toujours présente, j'ai sauté le pas, et j'en suis très contente ! :D



   Je ne suis pas allée chez le coiffeur (faut pas déconner non plus ^^ ), c'est une coupe maison et vraiment très simple à faire : il suffit de faire une queue de cheval basse  (bien collée à la nuque pour éviter l'effet "escalier") et de couper droit tout ce qui dépasse. Un jeu d'enfant  !


   J'ai fais attention à garder ma queue de cheval intacte (que vous avez vu dans l'article précédent) pour pouvoir la donner à une association contre le cancer. Personnellement je n'ai aucune utilité à garder mes cheveux coupés, je suis contente qu'ils puissent servir à quelqu'un qui en a besoin.




   Bien sur je reste fidèle aux soins naturels, c'est une conviction profonde qui dépasse l'envie d'avoir les cheveux longs. Je continue également ce blog (de toute façon, mes cheveux n'en sont pas vraiment le sujet principal).

   Et pour l'avenir de mes cheveux, je pense entretenir cette coupe pendant au moins un an, le temps d'éliminer les restes de henné au fur et à mesure des coupes. Et qui sait, peut-être qu'à ce moment là j'aurai de nouveau envie de laisser pousser :)


Voilà voilà ! Vous en pensez quoi? :)

23 septembre 2013

J'en avais envie...

Et je l'ai fais ! 


Parce qu'une photo vaut mille mots

Au revoir cheveux longs 

23 août 2013

Le greenwashing : éviter les produits faussement naturels


   Dans mon article sur les ingrédients à éviter dans les cosmétiques, je vous avais rapidement parlé des produits qui se font passer pour "verts" ou "naturels" alors qu'ils ne le sont pas du tout. Je vais vous apprendre aujourd'hui à les reconnaître pour mieux les éviter.

  Déjà, pourquoi les marques veulent-elles passer pour plus naturelles qu'elles ne le sont ? Tout simplement parce qu'il y a une prise de conscience écologique, on cherche des produits plus cleans, plus naturels. C'est un peu la mode du bio, ça se vend bien alors on se fait passer pour naturel pour vendre plus. Une fleur sur le flacon, de la couleur verte, un "x % d'origine naturelle" écrit bien en évidence, un "bio" ou "nature" dans le nom de la gamme, et hop, le client tombe dans le piège, il achète en croyant avoir dans son panier un produit sain. En vérité il s'est fait arnaquer, son produit n'est pas mieux qu'un produit cracra L'Oréal de base.

   Mais qui sont ces marques qui nous arnaquent ? Ouvrez les yeux, elles sont partout : Yves Rocher, The Body Shop, L'Occitane en Provence, Nectar of Nature, Klorane, Ultra-Doux, Le petit Marseillais, Korrès, Corine de Farme, Lush, Le petit Olivier, Nuxe, Timotei... et j'en passe !

Qu'est ce qu'un vrai produit vert ?



   Quand on est une marque vraiment verte, on évite les ingrédients chimiques et on va chercher ses ingrédients dans la nature (et sans les transformer chimiquement derrière, sinon je ne vois pas l'intérêt) : huiles végétales, eaux florales, huiles essentielles, cire florales etc...
   Donc un produit vert c'est un produit qui ne contient pas d'ingrédients nocifs pour le corps et/ou l'environnement. Pas de sulfates, pas de silicones (ou substituts tout aussi occlusifs), pas de dérivés pétrochimiques (paraffine), pas de parabènes ou de thiazolinone, pas de PEG ou de PPG, pas d'EDTA, de DEA, MEA, TEA, BHA, BHT...
 
   Il ne faut surtout pas se fier au "d'origine naturelle" hors label bio : les silicones sont d'origine naturelle, le SLS aussi, pas mal de PEG également. On prend un ingrédient naturel (huile végétale par exemple) et on lui fait subir un tas de transformations polluantes pour obtenir une substance qui n'a plus rien de naturel et qui est devenue nocive. Et on appelle ça "d'origine naturelle". Sympa hein? Et surtout, très trompeur pour le consommateur.

Et les marques nommées au dessus en contiennent?



   Oh oui ! Retournez votre flacon de shampoing, votre pot de crème et lisez les ingrédients... vous allez en retrouver beaucoup qui sont cités dans la liste des ingrédients à éviter !

   Quelques exemples de compositions en Spoiler parce que ça prend de la place :

Spoiler:
En rouge, les ingrédients à éviter. En vert, ce qui est vraiment naturel.

Le shampoing Monoi de Yves Rocher :




   Aqua, sodium laureth sulfate, magnesium laureth sulfate, cocamidopropyl hydroxysultaine, cocamide mipapolysorbate 60, parfum, sodium chloride, tetrasodium edta, polyquaternium-10, panthenol, cocos nucifera oil, gardenia tahitensis flower extract, hexyl cinnamal, amyl cinnamal, lactic acid, hydroxycitronellal, linalool, benzyl salicylate, alpha-isomethyl ionone, benzyl benzoate, propylene glycol, benzyl alcohol, methylchloroisothiazolinone, metylisothiazolinone, CI 42090.

Sulfates,parfum en grande quantité, EDTA, quats, allergènes, propylène glycol, thiazolinones et colorant. Pas très naturel. Noyé au milieu de tout ça on retrouve un tout petit peu d'huile de coco et de l'extrait de fleur de tiaré. Rien comparé au tas de cochonneries qu'il y a dans la bouteille...


La Crème Resplendissante Jour Rides & Éclat - Sérum Végétal 3 de Yves Rocher



aqua * glycerin * centaurea cyanus water * ethylhexyl stearate * butylene glycol * zea mays starch * cocos nucifera oil * coco-caprylate / caprate * caprylic/capric triglyceride * alcohol * stearyl alcohol * dimethicone * cetyl alcohol *peg-100 stearate * propylene glycol * sorbitan stearate * butyrospermum parkii butter * hydrolized pectin * mangiferin * cera carnauba * parfum * glyceryl stearate * ammonium acryloyldimethyltaurate/vp copolymer * ethyl linoleate * methylparaben * mica * tocopheryl acetate * sodium hyaluronate * retinyl palmitate * allantoin *ethylparaben * xanthan gum * propylparaben * tetrasodium edta * sodium hydroxide * cl 77891

   Des glycols, du silicone, des PEG, plein de parabens, de l'EDTA, du colorant. Bon, au moins là, on a de l'eau de bleuet en quantité significative, mais c'est bien tout... un peu d'huile de coco et de beurre de karité aussi, dommage que ça soit perdu au milieu de tous ces mauvais ingrédients...

Gel Douche - Cerise Sauvage de The Body Shop




Aqua, Sodium Laureth Sulfate, Cocamidopropyl Betaine, Glycerin, Polysorbate 20, PEG-40 Hydrogenated Castor Oil, Polyglyceryl-2 Caprate, Parfum, Mel, PEG-120 Methyl Glucose Dioleate, Levulinic Acid, Prunus Avium Seed Oil, Myristamidopropyl PG-Dimonium Chloride Phosphate, p-Anisic Acid, Citric Acid, Sodium Hydroxide,Benzophenone-4, Limonene, Butylphenyl Methylpropional, Butyl Methoxydibenzoylmethane, Disodium EDTA, HexylCinnamal, Linalool, Alpha-Isomethyl Ionone, Denatonium Benzoate, CI 17200, CI 14700.

   Alors là on atteint le summum : des filtres UV dans un gel douche... on aura tout vu ! Accompagnés de SLS, de PEG, de beaucoup de parfum, d'EDTA et de colorants. Les seuls trucs naturels sont deux gouttes de miel et une goutte d'huile de cerise. On repassera...

Après shampoing Ultra Riche Karité de L'occitane en provence


Aqua, cyclomethicone, dimethicone, cetaryl alcohol, glycerin, cetyl alcohol, behentrimonium chloride,butyrospermum parkii, parfum, tocopherol, benzyl alcohol, benzyl benzoate, cironellol, hydroxyisohexyl-3-cyclohexene carboxaldehyde, coumarin, butylphenyl methylpropional, alphaisomethyl ionone, methylchloroisothiazolinone, citric acid, methylisothiazolinone

   Composée majoritairement de silicones, substituts de silicones (ah ben oui, y'en avait pas assez...), on retrouve aussi des allergènes et des thiazolinones. Naturel vous avez dit?


Lotion Tonique Douceur Absolue de Les Cosmétiques Design Paris




Aqua, glycerin,poloxamer 184, peg 6 caprylic/capric glycérides, sodium pca, peg-60 almond glycerides, rosa centifolia flower water, tetrasodium edta, bht, polyaminopropyl biguanide, phenoxyethanol, parfum

   PEGs, EDTA, BTH, allergènes, parfums. Autant acheter de l'eau de rose en fait...

Godiva de Lush



Sodium lauryl sulfate, beurre de cacao, alcool cétéarylique (et) sodium lauryl sulfate, stéarate de glycéryle (et) stéarate de PEG-100, propylène glycol, parfum, extrait d’hibiscus, acide stéarique, beurre de karité, alcool cétéarylique, bromure de cétrimonium, huile de camélia, huile de jojoba, huile de macadamia, beurre de noix de coco, absolu de jasmin, essence d’ylang-ylang, essence de cyprès , essence de palmarosa , fleurs de jasmin, lanoline, cocamide DEA, extrait de gardénia, alcool benzylique*, geraniol*, limonene*, linalool*

   Dommage qu'on y retrouve du SLS en très grande quantité, des PEGs, glycols, parfums, quat et DEA, le reste de la composition est bien...

Ultra Doux Apres Shampooing Huile d'Avocat et Karite 





Aqua/water, cetearyl alcohol, palm oil, behentrimonium chloride, Cl15985/yellow 6, Cl19140/yellow 5, stearamidopropyl dimethylamine, chlorhexidine dihydrochloride, persea gratissima oil/avocado oil, citric acid, shea butter, hexyl cinnamal, glycerin, parfum/fragrance 

   Huile de palme, substitut de silicone, beaucoup de colorants, allergène et parfum. Des traces d'avocat et de karité mais tellement peu qu'on se demande pourquoi elles sont là...

Masque Nutrition à la Mangue et au Lait de coco Cheveux Normaux à Secs Corine de Farme                                         

Aqua, Cetearyl Alcohol, Behentrimonium Chloride, Parfum, Polyquaternium-32, Paraffinum Liquidum, Cetrimonium Chloride, Isopropyl Alcohol, Glycerin, PPG-1 Trigeceth-6, Magnesium Nitrate, Cocos Nucifera Fruit Extract 

   De la paraffine, des substituts de silicone, un PPG, un max de parfum. Et une minuscule trace de coco, super naturel dis donc ! Du beau foutage de gueule.

Gel douche nourrissant Délice Fruité de KLORANE




Water (aqua), sodium laureth sulfate, cocamidopropyl betaine, cocamide mipa, PEG-40 hydrogenated castor oil, PEG-200 hydrogenated glyceryl palmate, PEG-45 palm kernel glycerides, sodium chloride, butylparaben, fragrance (parfum), isobutylparaben, methylparaben, PEG-7 glyceryl, cocoate, phenoxyethanol, populus nigra extract (populus nigra), propylparaben, squalane, yellow 5 (CI 19140).

   Des PEG, sulfates, parabens, colorants, pas mal de dérivés de l'huile de palme... Miam ! Remarquez l'extrait de peuplier quasiment à la fin de la liste : il n'est là que sous forme de traces, et c'est la seule chose naturelle dans ce gel douche... à moins que vous ne comptiez l'huile de foie de requin (squalane) comme naturelle aussi...



   Bon, je m'arrête là mais c'est le même principe pour le reste... vous pouvez retrouver encore un tas d'analyses de composition de marques qui font du greenwashing sur le blog de Mini.

Quelques astuces pour repérer les faux-amis



   Tout ça pour dire, ne vous laissez pas arnaquer par l'image de la marque ou celle du flacon, avant d'acheter, retournez-le et lisez les ingrédients.
   Pour vous aider, voici les ingrédients que l'on retrouve le plus souvent dans ces produits.
  • Si vous en croisez un dans une compo, reposez la bouteille, c'est une arnaque :
- PEG (ou PPG) + quelque chose (il y en a quasiment tout le temps dans les faux produits naturels)
- dimethicone et tout ce qui finit par -cone ou -xane
- paraben (ou tout ingrédient dont le nom contient parahydroxybenzoate, comme chez lush)
- ingrédient contenant DEA, MEA ou TEA
- ingrédient contenant EDTA
- propylène glycol
- BHA, BHT

   Remarquez que beaucoup de ces ingrédients ont une partie du nom en majuscule (PEG, DEA, EDTA, BHA...), ça attire l'oeil, vous devriez rapidement les repérer.

  • Si le produit indique "sans silicones", vérifiez l'absence de :
- polyquaternium (ou quaternium) + quelque chose (un chiffre souvent)
- ce qui finit par -monium (par exemple : behentrimonium chloride)
- paraffine (paraffinum liquidium en général, ou mineral oil)

Ce sont des substituts de silicones, ils ont le même effet.

  • Si le produit indique "sans paraben", vérifiez l'absence de :
methylchloroisothiazolinone
- methylisothiazolinone

Ils sont en fin de composition, et ce sont des conservateurs très irritants et allergènes, pas mieux que les paraben...

Le greenwashing dans le bio



   Malheureusement, il existe aussi des produits bios de mauvaise qualité, en général vendus par des marques qui sont archi chimiques à la base. Ces marques décident de développer une gamme bio parce que ça se vend bien (BioBeauty by Nuxe, Ushuaia bio...). Bien sur beaucoup des produits nocifs cités au dessus sont interdits par les labels, on ne les retrouve donc pas dans les produits bios.

   Mais quand même, on repère ces produits bios bas de gamme au peu d'effort qui a été fait sur la composition :

- Les produits lavants contiennent du Sodium Lauryl Sulfate (là c'est vraiment du foutage de gueule) ou de l'Ammonium Lauryl Sulfate (plus courant), deux tensioactifs très irritants tolérés par les chartes bio (sauf Nature et Progrès). Ils ne sont pas chers mais pas écologiques non plus, trouver du SLS dans un produit bio c'est du grand n'importe quoi (Nuxe en a mis dans tous ses shampoings et gels douches...)

- Le pourcentage d'ingrédients bios minimal est de 10%. Les produits de greenwashing bio dépassent rarement les 12%, on est toujours à 10 virgule quelque chose, la marque en fait vraiment le minium pour avoir le label...

- Les listes d'ingrédients n'en finissent plus, et on préfère utiliser des acides gras en grande quantité pour "remplir" le produit et ajouter peu d'huiles végétales au lieu d'utiliser principalement des huiles et beurres végétaux, plus chers mais plus bénéfiques pour la peau ou les cheveux. 



  Voilà, finalement, la seule façon d'éviter les pièges, c'est encore et toujours de décrypter la composition des produits que l'on achète, bio ou non. J'espère que cet article pourra vous aider à reconnaître les produits pièges et vous avancer dans votre quête de (véritable) naturel :)

9 août 2013

J'arrête le henné - 5 mois après

Voilà donc 5 mois que je n'ai pas fais de henné puisque mon dernier date du mois de mars. Mon objectif est de retrouver mes boucles (que le henné a anéanties) et ma couleur naturelle châtain clair/blond foncé en partant de cheveux auburn/bruns et raides comme je vous l'avais montré dans mon article précédent.

Après mon dernier henné : lisse de chez lisse !

J'ai commencé par faire des masques à l'argile et au lait de coco, plusieurs fois par semaine. A chaque fois l'eau a coulé orange au rinçage mais je n'ai pas vu de nette différence de couleur, j'ai tellement de couches de henné que ça n'a pas changé grand chose. 

Du coup j'ai adopté une technique différente, pour raccorder mes cheveux auburn foncé avec mes racines chatain, j'ai utilisé de l'indigo pour neutraliser les reflets roux/rouges. Je n'ai pas mis de henné naturel dedans, juste de l'indigo, de l'eau et du sel pour ne pas colorer les racines.
Résultat, mes longueurs ont perdu en reflets roux et mes racines n'ont pas changé de couleur. Mais malheureusement après quelques shampoings, l'indigo a dégorgé et les reflets sont revenus.

A gauche, après l'indigo, à droite deux semaines après, les reflets sont revenus (et quelques semblant de boucles aussi ! )

Après ça j'ai déménagé puis je suis partie en vacances, je n'ai donc pas eu l'occasion de refaire d'indigo ou quoi que ce soit pour unifier ma couleur. Avant de partir en vacances je me suis fais tresser les cheveux en nattes africaines pour avoir la paix.

Au retour de vacances, mes racines chatain ont bien poussé et éclaircit mais la couleur de mes longueurs n'a pas vraiment bougé.

Par contre, si je scrunche mes cheveux après les avoir lavés, les boucles commencent à réapparaître, surtout sur mes restes de frange :)

Après scrunching les boucles reviennent un peu :)


 Par contre les racines éclaircies par le soleil sont bien visibles !


Finalement, je n'ai pas coupé plus qu'un centimètre pour entretenir les pointes. J'ai suffisamment coupé pendant les 6 derniers mois, je n'ai pas envie de reperdre de la longueur. Je suis donc de nouveau à 90cm :) Je pense continuer à couper 1cm tous les 2/3 mois.

Je vous donne rendez-vous dans un ou deux mois pour un nouveau point sur l'arrêt du henné. Je pense faire du henné blond sur les longueurs entre temps pour apporter des reflets plus proches de ma couleur naturelle :)

8 août 2013

Le point sur les labels bios


   J'achète peu de cosmétique puisque je fais la majorité moi même, mais il y a certains produits que je continue d'acheter comme la crème solaire ou le maquillage. Ou même parfois un produit par ci par là pour tester.

   Mais je n'achète pas n'importe quoi, je fais toujours attention à la composition et j'essaie d'acheter bio le plus possible et non testé sur les animaux. Dans mon esprit, un cosmétique bio était un cosmétique non testé sur les animaux, j'achetais donc les produits labellisés Cosmébio en pensant qu'ils étaient cruelty free. Mais je me suis rendue compte récemment que ça n'était pas forcément le cas...

   C'est pour ça qu'aujourd'hui je fais le point sur les différents labels bios pour savoir exactement à quoi ils engagent les fabricants de cosmétiques. 

Cosmebio


   Le logo Cosmébio peut être affiché sur un produit si il répond soit au référentiel Ecocert soit au référentiel Qualité France.

1) Le référentiel Ecocert

   Ecocert garantit que le produit utilise des ingrédients issus de ressources renouvelables et étant transformés de manière respectueuse de l'environnement.
   Cela garantit donc l'absence d'OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux : lait, miel...). Ecocert a dressé une liste des ingrédients autorisés. Tout ce qui ne s'y trouve pas est interdit. Elle est consultable ici dans les annexes. 

   95% des ingrédients doivent être naturels ou d'origine naturelle.

   Pour le label "cosmétique biologique", il faut qu'au moins 95% des ingrédients végétaux de la formule soient issus de l'agriculture biologique et que au moins 10% du total des ingrédients de la formule soient issus de l'agriculture biologique.

   Pour le label "cosmétique écologique", il faut qu'au moins 50% des ingrédients végétaux de la formule soient issus de l'agriculture biologique et que au moins 5% du total des ingrédients de la formule soient issus de l'agriculture biologique.

   Il interdit de tester les produits finis sur les animaux, mais il n'est nulle part fait mention des ingrédients. Un cosmétique Cosmébio/Ecocert peut donc avoir été testé au niveau des ingrédients.
 
Source : http://www.ecocert.com/sites/default/files/u3/Referentiel-Ecocert.pdf

Le référentiel Qualité France



   Il a pour but de reconnaître officiellement les cosmétiques étant élaborés avec le maximum d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, naturels ou d’origine naturelle. Son objectif est de limiter l’utilisation de produits chimiques de synthèse dans la composition des produits cosmétiques, tout en restant vigilant sur la qualité sanitaire du produit.

   Il a les mêmes exigences qu'Ecocert sur les pourcentages de produits naturels et bios :

   95% des ingrédients doivent être naturels ou d'origine naturelle.

   Pour le label "cosmétique biologique", il faut qu'au moins 95% des ingrédients végétaux de la formule soient issus de l'agriculture biologique et que au moins 10% du total des ingrédients de la formule soient issus de l'agriculture biologique.

   Pour le label "cosmétique écologique", il faut qu'au moins 50% des ingrédients végétaux de la formule soient issus de l'agriculture biologique et que au moins 5% du total des ingrédients de la formule soient issus de l'agriculture biologique.

   Au niveau des tests sur les animaux, il garantie l'absence de tests directs des ingrédients et du produit fini sur les animaux vivants dans les limites de la loi. Traduction, il peut y avoir des tests sur les animaux dans le cadre de la loi REACH, et les tests sur des tissus animaux de culture sont autorisés (et apparemment les tests sur animaux morts ne posent pas de problème).

   Pour la composition, il est interdit d'utiliser des ingrédients OGM ou dérivés d'OGM ainsi que les ingrédients d’origine animale prélevés sur des animaux vivants sauf produits laitiers, ovo produits ou laine.

   Sont également interdits : les composés éthoxylés (Sodium Laureth Sulfate, Ammonium Laureth Sulfate, PEGs, PPGs, Quats etc...), les générateurs de nitrosamine ou produits contenant du dioxane (DEA, MEA, TEA, colorants), les silicones, le formol, les composés organo-chlorés, les produits organo-phosphorés, les produits contenant de l’EDTA ou du BHT, les polymères acryliques et les épaississants synthétiques, l’huile de vaseline et de paraffine (dérivé de la pétrochimie), les matières aromatiques ou parfum de synthèse, les colorants de synthèse sauf les colorants de synthèse de qualité alimentaire certifié s’il n’existe pas d’équivalence en agriculture biologique ou en produits naturels, et les gaz propulseurs sauf Oxygène, Argon, Azote.

   Il n'est nulle part fait mention des nanoparticules, elles sont donc autorisées.

Source : http://www.qualite-france.com/files/i-305-2-10_r%C3%A9f%C3%A9rentiel_cosm%C3%A9tique_bio_et_eco.pdf


BDiH




   C'est un label qui certifie que le cosmétique est naturel avec un maximum d'ingrédients issus de l'agriculture biologique.

   Le label veille à ce que l'exploitation des matières premières ne perturbe pas la nature tout en veillant à la protection des espèces animales. Les OGM ne sont pas autorisés. La transformation des matières premières doit se faire avec précaution et subir peu de processus chimiques. Seules des substances au faible potentiel allergénique sont utilisées.

   Pour la sélection des matières premières, les matières végétales doivent être autant que possible issues de l'agriculture biologique ou de la cueillette sauvage contrôlée ainsi que du Commerce Equitable et de projets du Tiers-monde.

   Le recours à des matières premières issues de vertébrés morts (p.ex. graisse de baleine, huile de tortue, huile de vison, graisse de marmotte, graisse animale, collagène animal et cellules nouvelles) n’est pas autorisé (en gros, produits laitiers, oeufs, miel et lanoline sont autorisés mais pas le reste).

   Les matières premières minérales sont autorisées sauf quelques exceptions

  Sont interdits : les colorants organiques synthétiques, les parfums de synthèse, les composés éthoxylés (SLES, ALES, PEG, PPG, Quats...), le silicone, la paraffine et les autres produits dérivés du pétrole.

   Seuls quelques conservateurs sont autorisés : acide benzoïque, ses sels et éthylester, acide salicylique et ses sels, acide sorbique et ses sels, alcool benzyl.

   Ils précisent également qu'on ne peut pas stériliser les ingrédients et les produits finis à l'aide de rayonnement radioactif (si ça veut dire que hors label cette pratique est répandue, ça craint carrément !)

  Et pour finir, il n'y a des tests sur les animaux ni au cours de la fabrication ni au cours du développement ou du contrôle des produits finaux, ni au passage de la commande.
  Les matières premières qui n’étaient pas encore disponible sur le marché avant le 01.01.1998 ne doivent être utilisées que si elles n’ont pas fait l’objet de tests sur des animaux.
   Par contre il est précisé que les essais sur les animaux qui ont été réalisés par des tiers restent exclus, essais qui n’ont pas été pris en charge à l’instigation du client et qui n’y sont pas non plus liés sur le plan du droit des sociétés ou au niveau contractuel. En clair, ils n'interdisent pas les autorités chinoises à faire des test sur des produits labellisés BDih pour les vendre en Chine.

   C'est donc un label équivalent à One Voice sur le plan des tests sur les animaux.

Source : http://www.kontrollierte-naturkosmetik.de/f/directive_cosmetiques_naturels.htm

Nature et progrès





C'est le tout premier label bio a avoir été créé, en 1998. C'est le label le plus sévère donc le plus fiable.

Les matières premières d’origine agricole ou végétale doivent obligatoirement être issues de l’agriculture biologique à partir du moment où elles sont disponibles. Les substances transformées d’origine naturelle ne sont tolérées que lorsqu’aucun ingrédient biologique n’est disponible et ne peut en remplacer leur fonction.
L'huile de palme et tous ses dérivés sont interdits.
Les matières premières issues d’espèces en voie de disparition sont interdites d’utilisation.
La cueillette sauvage est autorisée sous forte réglementation.

Les matières premières animales sont interdites à l'exception des produits issus de la ruche, des produits lactés frais ou lyophilisés, des ovo produits et de lanoline sous condition d’absence de nickel. Tous ces produits doivent être issus de l'agriculture biologique.

Les ingrédients d’origine naturelle (type acide citrique) issus de fermentations avec des micro-organismes sont autorisés.

Les produits de la mer sont autorisés sous réserve de leur innocuité pour la santé du consommateur. Dans le cas d’une pollution effective par les hydrocarbures dans la zone de prélèvement, le ramassage d’algues est interdit.

Les OGM  ou dérivés sont interdits.

Ne sont autorisées que les matières minérales dont l'extraction n’engendre pas de pollution ni de dégradation du paysage. Les colorants, parfums, antioxydants, émollients, huiles et graisses, silicones, paraffine et autres ingrédients d’origine pétrochimique sont interdits.

Les solvants de synthèse sont interdits (Alcool non bio, acétone, huiles minérales et dérivés issus de la pétrochimie (Hexane, Toluène, Benzène), propylène glycol, butylène glycol).

Les colorants de synthèse sont interdits. Seuls les colorants d'origine végétale ou d'origine minérale (Oxydes de fer, ocres) sont autorisés.

Les parabènes, séquestrants, phosphates oxydes toxiques, la vitamine E et C de synthèse et les huiles essentielles de synthèse sont interdits. Sont privilégiés les conservateurs non toxiques, d'origine naturelle, extraits sans solvants synthétiques et substances toxiques.
Seuls sont tolérés et tant qu’il n’y aura pas d’alternative naturelle, les conservateurs obtenus par réaction chimique, suivants : acide benzoïque, ses sels et son dérivé alcoolique (alcool benzylique)(0,5% maximum dans le produit fini), acide déhydroacétique et ses sels (0,6% maximum dans le produit fini) et acide sorbique, et ses sels (0,6% maximum dans le produit fini).

Les huiles et graisses de synthèse sont interdites. L’huile de ricin (Sulfated Castor Oil) ayant subit une éthoxylation et une sulfatation est interdite.

Les huiles essentielles doivent être non déterpénées, non fractionnées. Les huiles désodorisées (traitement par la chaleur ou filtrées) sont autorisées. Les huiles végétales doivent être obtenues par des méthodes d’extraction respectant les qualités organoleptiques des huiles (type pression à froid, excluant les solvants de synthèse).

Concernant les emulsifiants et les tensioactifs, la famille des glycols et l’adjonction d'oxyde d'éthylène sont interdits. Seuls les tensioactifs obtenus par réactions simples, intégralement biodégradables sont autorisés.

Pour le parfum, les ingrédients issus de la chimie lourde, les parfums de synthèse ou semi synthèse, sont interdits.

Concernant les gélifiants, les polymères de synthèse sont interdits.

Tous les filtres et absorbeurs UV de synthèse sont interdits. Seuls les filtres végétaux et minéraux (dioxyde de titane, oxyde zinc, sous réserve d’absence d’oxydes d’aluminium de synthèse et d'absence de nanoparticules) sont autorisés.

Pour les correcteurs de pH, les acides minéraux sont interdits.

Les gaz d’origine pétrochimique (butane, propane…) sont interdits. Seuls les gaz inertes (type CO2) sont autorisés.

A propos des transformations, parmi beaucoup d'autres, l'éthoxylation et la propoxylation sont interdites, ainsi que la sulfatation, ce qui bannit tous les sulfates.

Enfin, l’expérimentation sur les animaux est interdite. Cette disposition vise à la fois les ingrédients entrant dans la composition, l’élaboration des spécialités cosmétiques et les tests sur le produit fini.


Source : http://www.natureetprogres.org/servicepro/sp91.pdf


Natrue



Le Label NATRUE apporte les garanties suivantes :

La plus part des ingrédients sont naturels et/ou biologiques et le nombre de procédés de fabrication autorisé est restreint pour ne garder que des pratiques respectueuses de l'environnement

Les produits labellisés ne contiennent pas de parfums ni colorants synthétiques, de produits pétrochimiques (paraffines, PEG, -propyl-, -alkyl-, etc.), d'huiles de silicone ni dérivés siliconés, d'ingrédients OGM ou dérivés, et l'irradiation du produit fini et de ses ingrédients végétaux est interdite.

Il est précisé que les produits finis ne doivent pas être testés sur les animaux, mais encore une fois, rien à propos des ingrédients, ils peuvent donc être testés.

Il y a trois niveaux de certifications :

Cosmétiques naturels


C'est le niveau de base du Label Natrue : il respecte tous les critères du label mais ne contient pas d'ingrédients issus de l'agriculture biologique. Les produits des deux autres niveaux doivent d'abord remplir les critères de ce premier niveau.

En fonction du type de produit, un seuil minimal d'ingrédients naturels et un seuil maximal de substances transformées d'origine naturelle doivent être respectés. (cf tableau en bas)

Cosmétiques naturels en partie biologiques




Au moins 70 % des ingrédients naturels voire ingrédients transformés d'origine naturelle doivent provenir de production biologique contrôlée et/ou de cueillette sauvage contrôlée.

Par rapport au premier niveau, il est exigé une teneur minimale en ingrédients naturels plus élevée, et la teneur maximale en ingrédients transformés d'origine naturelle est plus réduite.(cf tableau en bas)

Cosmétiques biologiques



Au moins 95 % d'ingrédients naturels voire ingrédients transformés d'origine naturelle doivent être issus de culture biologique contrôlée et/ou de cueillette sauvage contrôlée.

De plus, la teneur minimale en ingrédients naturels est  plus élevée que pour le deuxième niveau. (cf tableau en bas)


J'ai fais un tableau récapitulatif des pourcentages exigés selon les types de produits et selon le niveau de labellisation. Les chiffres sont au format "naturel"/"naturel en partie bio"/"naturel bio" :


% minimum d'ingrédients naturels % maximum d'ingrédients transformés d'origine naturelle
Huiles / produits sans eau (hygiène et soin) 90/90/90 10/10/10
Parfums, Eaux de parfum, Eaux de toilette, Eaux de Cologne 60/60/60 10/10/10
Emulsions (eau/ huile) soin cutané et Oléogels 30/30/30 15/15/15
Produits de maquillage contenant de l’eau 15/15/20 20/15/15
Déodorants et anti-transpirants 15/15/20 30/15/15
Emulsions (huile/ eau) & gels soin Cutané 10/15/20 20/15/15
Protection solaire 10/15/20 45/15/15
Soin / Traitement Capillaire 3/15/20 40/15/15
Produits d'hygiène contenant des agents tensioactifs 3/15/20 85/15/15
Produits bucco dentaires 2/15/20 70/15/15
Produits de maquillage sans Eau 1/15/20 50/15/15
Savons 1/1 /1 99/99/99
Eaux 0,1/15/20 5/5/5

Source : http://www.natrue.org/fileadmin/natrue/downloads/Criteria_2.8/NATRUE-Label_Requirements_V2-8_FR.pdf


   Finalement, ces labels regroupent à peu près les mêmes exigences sur les ingrédients. Certains sont plus sévères que d'autres comme Nature et Progrès, mais ils nous apportent une bonne garantie sur la composition. Par contre, seul le label Nature et Progrès garantit l'absence totale de test sur les animaux, même si BDiH n'est pas loin derrière puisqu'il est équivalent à One Voice. 

   J'espère que cet article vous aura permis d'y voir plus clair dans les labels bio, personnellement j'ai appris beaucoup de choses en faisant des recherches pour l'écrire :)


7 août 2013

Gel douche corps et cheveux à la Framboise So Bio etic

Bonjour !

   Ayant récemment déménagé, mes ingrédients et mon matériel sont toujours dans les cartons. J'ai donc dû pour une fois me contenter de cosmétiques du commerce. Je me suis donc débrouillée pour dégoter shampooing, gel douche, crème  hydratante pour le corps et creme solaire en version bio et non testé sur les animaux. 
   Je vais donc vous parler de ces produits dans les prochains articles, et je commence aujourd'hui par le gel douche/shampoing à la framboise de So Bio'etic.
   Je suis tombée à court de shampoing et gel douche maison juste après le déménagement, je n'avais donc pas le temps pour une commande internet, je suis donc allée en grande surface. Pas facile d'y trouver du bio !! Il n'y avait que la marque So Bio'etic qui soit bio (et coup de chance, c'est également une marque qui ne teste pas ses produits et ses ingrédients sur les animaux, puisque le groupe Lea Nature à qui elle appartient est certifiée par HCS (leaping bunny) et One Voice).

   Par contre, je savais que So Bio'etic utilisait du SLS dans ses gels douches et shampoing, tensioactif que ma peau et mon cuir chevelu ne supportent plus. J'étais donc résignée à subir démangeaisons et irritations, mais surprise ! il y a une gamme Kids "sans savon" qui présente deux gels douches/shampoings 2en1. Il existe en deux parfums : framboise ou cola, j'ai choisi framboise.

   Voici la liste des ingrédients :

Aqua (water), glycerin, cocamidopropyl betaine, decyl glucoside, xanthan gumchondrus crispus (carrageenan), sodium levulinate, sodium benzoate, sodiumchloride, parfum (fragrance), mel (honey), aloe barbadensis leaf juice powder*, rubus idaeus (raspberry) seed oil*, sodium hydroxide.
* Ingrédients issus de l'agriculture biologique.
99% du total des ingrédients sont d'origine naturelle.
15% du total des ingrédients sont issus de l'agriculture biologique.


   Je ne relève aucun ingrédient toxique ou controversé. Il y a même du silicone végétal (extrait d'algue Chondrus Crispus). On peut voir aussi du miel, du gel d'aloe vera et de l'HV de framboise mais présents sous forme de traces. Le parfum est d'origine naturelle. Le "sans savon" veut apparemment dire sans sulfates, et c'est tant mieux ! 

   Le flacon est grand, 300mL, et en forme de pavé donc facile à ranger. Il est composé à 70% de matière recyclée et est recyclable à 100%. Le plastique ne contient ni phtalates, ni bisphénol.

Mon avis


- Version gel douche :

   Il lave bien, il mousse bien si on utilise une fleur de douche (sinon il ne mousse pas du tout), il sent bon même si l'odeur est très forte (je ne suis plus habituée...). 
   Il laisse la peau douce et pas du tout crissante. 
   Le flacon dure très longtemps, on est deux à l'utiliser depuis plus d'un mois et il en reste encore !

- Version shampoing :

   Là il est nul archi nul, il ne lave rien du tout... comme il ne mousse pas c'est dur de savoir où on en a mis. 
   J'ai essayé d'en faire plusieurs à la suite, de le diluer dans de l'eau pour mieux le répartir, rien du tout, mes cheveux ressortent toujours poisseux (et ceux de mon copain aussi).
   J'ai donc fouillé les cartons pour retrouver mon shikakai bien aimé :)


   En conclusion c'est un excellent gel douche bio, non testé et écologique mais il ne mérite pas son appellation 2en1, si vous cherchez un shampoing, passez votre chemin ;)


27 juin 2013

J'ai décidé d'arrêter le henné

   Bonjour !

   Depuis que j'ai repris l'utilisation intensive du henné naturel, j'ai perdu mes boucles et ma couleur a beaucoup foncé. Le henné que j'utilise, celui du Rajasthan est très pigmenté et il fonce rapidement, sans compter que j'avais fais de l'indigo précédemment, ce qui avait rendu mes cheveux presque noirs.

   D'une chevelure châtain clair frisée, je suis passé à une chevelure brune à reflets roux/rouges presque lisse. Mes pointes ne sont pas tout à fait lisses mais sans être bouclées non plus, elles sont juste tordues... ce qui a le don de m'énerver !

   J'ai toujours bien aimé ma couleur naturelle, un chatain qui s'éclaircit aux pointes avec le soleil et avec quelques reflets roux discrets :

 
   Mais en passant au naturel, j'ai eu très envie de faire du henné, et rapidement j'ai sauté le pas. En septembre 2010 j'ai fais mon premier henné naturel, puis un second, puis de l'indigo, puis je suis retournée vers le henné naturel pour décider finalement que je ferais de l'indigo. Ce que j'ai fais jusqu'à avoir les cheveux presque noirs. Et depuis septembre 2012 je suis repartie sur le henné naturel, à raison d'un par mois.

   Et voilà mes cheveux actuellement :


   Foncés, lisses, les pointes tordues. Tout bien pensé, je préférais mes cheveux avant le henné, mes cheveux bouclés, mes cheveux clairs, même si ils étaient plus courts.

   C'est pour ça qu'aujourd'hui, c'est décidé, j'arrête le henné. Tant pis pour le soin qu'il apporte, je veux retrouver mes vrais cheveux !

   Une chose est sure, ça sera long... J'ai déjà 3cm de racines puisque mon dernier henné date de fin mars, j'ai hâte que ça pousse encore, que le henné s'estompe. 

   Je pense que je vais devoir couper un bon morceau pour aider un peu les boucles à se reformer, j'hésite  entre le faire maintenant (j'aurai moins chaud cet été avec moins de cheveux) ou attendre encore un peu. Je ne sais pas trop combien couper non plus, peut être 20cm pour me retrouver autour des 70cm de longueur, peut être plus court encore... on verra :)

   Si ça vous intéresse je ferais régulièrement un point pour vous montrer où j'en suis dans ma quête de couleur naturelle et de bouclettes. En tout cas, avant de vous lancer dans le henné, réfléchissez-y à deux fois, une fois lancé, c'est dur de faire marche arrière ! ;) 



EDIT : La suite ici !

   Et pour celles qui se demandent, sur la photo de mes cheveux avec ma couleur naturelle, ils étaient coiffés donc moins bouclés qu'en réalité. Et je n'en prenais pas encore soin à cette époque... 
   Pour illustrer, mes boucles sont de type 3a, comme vous pouvez le voir sur cette photo après mon passage au naturel :


13 juin 2013

Je suis une blogueuse à chat

   J'ai l'honneur de vous annoncer que ceci est mon 100ème article ! Il m'aura fallu presque 3 ans pour arriver à ce chiffre mais je suis contente. Je préfère poster moins souvent mais quand j'ai vraiment quelque chose à dire que poster tous les 2 jours un peu n'importe quoi juste pour faire de l'audience. :)

   Pour ce centième post, j'ai décidé de partir totalement dans le hors-sujet. En tombant sur cette Une d'Hellocoton, je me suis rendue compte que je ne vous avais même pas présenté mon matou chéri alors que je lui ai dédié un petit coin sur mon blog !


   Voici donc un article dédié à mon chat Pixel, alias Chat-doux ou Chaton ou encore Ducon ^^

   J'ai toujours adoré les chats, j'ai toujours voulu en avoir un. Seul problème, ma mère ne les aime pas et mon frère y est allergique. J'ai donc dû attendre d'être installée chez moi et d'avoir un revenu suffisant pour pouvoir payer d'éventuels frais de véto au cas où. Donc attendre la fin de mes études. 

   L'année dernière au mois de juillet, je lisais la Une Humeur de Hellocoton quand je suis tombée sur cet article. J'ai tout de suite flashé sur le chaton tigré marron-crème <3 
   Par chance, Julie habitait près de chez moi, j'ai donc décidé d'adopter ce pauvre bébé abandonné par son premier propriétaire. Julie lui avait donné un nom provisoire, Sheldon, mais nous avons décidé de le rebaptiser Pixel. 

   Pixel est donc arrivé chez nous le 23 juillet 2012. C'était alors un tout petit chaton âgé d'à peine 2 mois qui faisait des petits "miou" suraigus.  

        
   
Photos provenant de l'instagram de Julie : @pguerriere   


   Maintenant il sait dire "miaou" correctement, et d'ailleurs il est très vite apparu que Pixel est un chat que l'on peut qualifier de (très !) bavard. Il miaule TOUT le temps. Il dit "bonjour", "je veux manger ce que tu manges", "donne moi ça", "joue avec moi", "tu dors?", "laisse moi tranquille", "y'a quelqu'un??", "laisse moi, je dors...", "t'étais où??", "ouvre la porte", "je suis pas content", "laisse moi téter s'il te plait, s'il te plait, s'il te plait !", "occupe toi de moi !"... il miaule, couine, caquette, et fait des petits sons mi-miaulement mi-ronronnement.
   Le truc marrant c'est que quand on lui parle, il répond.
   Le truc moins marrant c'est qu'il est bavard aussi la nuit... particulièrement entre 4 et 5h du matin.




Il avait de drôles de façons de dormir quand il était petit !   


   Pixel est amoureux de mon peignoir rose en polaire. Depuis tout petit il adore téter. Au début c'était ma peau, je le laissais faire parce que c'était encore un bébé, mais maintenant c'est toujours un gros bébé un chat adulte, il n'a plus le droit aux tétouilles. Alors il a jeté son dévolu sur mon peignoir qu'il adore téter avidement en le pétrissant avec ses pattes avant.
   C'est marrant parce que maintenant il ne le tête même plus, il le prend juste entre ses dents et il pétrit en ronronnant comme un fou. Si j'ai le malheur de laisser mon peignoir traîner, je suis sure de le retrouver plein de bave de chat, miam !



   Monsieur a son petit caractère, il sait se faire entendre quand il n'est pas content, à coups de dents et de griffes si il le faut. Il n'aime pas être pris dans les bras, il le tolère plus ou moins, et quand il veut descendre il me mordille la main, de plus en plus fort. Il exige aussi de dormir dans notre lit la nuit, si on ferme la porte de la chambre il miaule et secoue la porte tant qu'on ne vient pas lui ouvrir. On lui a tenu tête quelques mois puis on a abandonné. Il dort donc à mes pieds.


   Il a horreur d'être seul, il me suis partout, même au toilettes ou dans la douche. D'ailleurs il n'aime pas l'eau donc il attend que je coupe l'eau de la douche pour y rentrer.
  Il est bizarre d'ailleurs, je ne comprend pas pourquoi mais systématiquement quand je sors de la douche il miaule comme un fou, frétille, ronronne, comme si il ne m'avait pas vu depuis une semaine...
  Il se frotte contre mes jambes mouillées puis il va lécher le bac de douche. Et après il laisse des empreintes de pattes mouillées dans tout l'appartement...


   Il n'est pas du genre très câlin, ça se limite à un câlin de bonjour le matin et un câlin quand je rentre du boulot (pendant lequel il me raconte sa journée même si je ne comprend rien à ce qu'il dit...).
   Par contre monsieur sait se montrer câlin quand il veut obtenir quelque chose, comme avoir une friandise, lécher le couvercle de mon yaourt etc... (en fait ça concerne toujours la bouffe ! )
 

   En parlant de bouffe, il veut goûter à tout ce que je mange, je dois me battre avec lui pour manger mon petit déjeuner ! Du coup peu à peu j'apprend à connaitre ses goûts alimentaires.
   Il aime le thon, la pâte à pizza, la banane, les miettes de pain, les minous de poussière qui traînent sous les meubles, le yaourt, le lait de soja... mais il n'aime pas le poulet (cru ou cuit), l'abricot, les fraises, le lait de riz, les croquettes bon marché...
   On est d'ailleurs tombé à cours de croquettes, du coup j'ai acheté un paquet de croquettes de supermarché pour dépanner en attendant ma commande zooplus, et ben jamais il n'a voulu en manger, j'ai dû passer chez le véto pour acheter ses croquettes habituelles (hors de prix bien sur), apparemment mieux vaut mourir de faim que manger de la merde XD


    A propos de mourir, Pixel a déjà frôlé la mort deux fois... quand il avait 4 mois, il a commencé à boiter des pattes arrières. Direction véto, apparemment il a mal, on le met donc sous anti-douleurs en espérant que ça passe. Deux jours après c'est pire, il ne fait rien de la journée, il se traîne lamentablement, tout l'arrière de son corps est paralysé, il faisait vraiment mal au cœur, pauvre petit bout !
   Je retourne donc chez le véto qui décide de le garder pour faire une ponction lombaire sous anesthésie générale pour voir ce qu'il se passe dans sa colonne vertébrale. Je l'ai donc récupéré tout endormi avec une partie du dos rasée. Apparemment c'est un virus ou des bactéries qui ont réussi à entrer là où ils ne devaient pas, causant une paralysie progressive.
   Il a été mis sous corticoïdes, d'abord à forte dose. Les résultats des analyses sont arrivés, ça n'est ni la leucose, si le sida du chat, ni la toxoplasmose (qui sont les pires cas possibles), mais du coup on ne sait pas ce que c'est. Pixel réagit bien aux médicaments, il se remet peu à peu. On a donc progressivement diminué le traitement, et ça n'est jamais revenu, ouf !
   En retournant une dernière fois pour la visite de contrôle chez le vétérinaire, elle m'a avoué qu'entre temps un autre chat a eu le même problème que Pixel et qu'il en était mort... :(

   La seconde fois, Pixel est tombé par la fenêtre, heureusement on habite au premier donc ce n'est pas très haut (mais ça peut suffir pour tuer...), et il ne s'est pas fait mal même si il s'est fait une belle frayeur ! (et à nous aussi au passage !)

   Malgré cette vie mouvementée, il va bien aujourd'hui et c'est le principal ! En espérant que ce genre de mésaventures n'arrivera plus...


  Pour finir sur une note plus joyeuse, une petite vidéo de Pixel qui joue avec son jouet préféré, une petite souris blanche avec un grelot dedans. Il peut la prendre dans sa gueule donc il la balade partout en plus de la mordre, la secouer, la taper, la griffer, je n'aimerai pas être à sa place !
   Et son lieu de jeu favori est notre lit en mezzanine, où je vous y ai filmé la séance de torture de la souris :D




Et vous, ils sont comment vos matous ? :) 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...