3 mai 2017

Journal de pousse Hiver/Printemps 2017

   Hello !

   Ça fait bien longtemps que je n'ai pas donné de nouvelles par ici ! Ma vie est un peu chargée depuis cet automne mais je ne vous oublie pas :) Je n'aime pas trop poster deux journaux de pousse à la suite sans autre article entre deux mais je n'ai pas tellement le choix alors c'est parti !

Longueur et coupe



octobre 2016
   Je vous avais laissé en octobre 2016. A ce moment là, mes cheveux mesuraient 78cm et j'espérais atteindre les 80cm pour Noël. Ce qui a été chose faite puisque j'ai mesuré 81cm le 25 décembre ! 
   Et comme j'avais dépassé un peu j'en ai profité pour couper mes pointes un peu sèches. J'ai d'abord utilisé la méthode de la queue de cheval sur le front et j'ai coupé avec un peu trop d’enthousiasme : je me retrouve avec un dégradé un peu trop prononcé, les mèches de devant sont au dessus des tétons...
   Après j'ai fais une coupe en V classique pour rafraîchir les pointes les plus longues.

Après la coupe, fin décembre 2016.

   Du coup pour les prochaines coupes je vais rattraper ce dégradé peu à peu parce que mes tresses ne ressemblent plus à rien maintenant, les mèches plus courtes s'en échappent... 

   Quatre mois après cette coupe, j'ai coupé un centimètre ce weekend pour redonner un peu de peps à mes pointes qui commençaient à faire un peu la tête. Aujourd'hui mes cheveux mesurent 85 cm :)



   En avril j'ai fêté mes 3ans de pousse depuis mon carré tout court ! Pour fêter ça j'ai fais un petit aperçu de l'évolution :)


Soins



  Côté soins ça a été une croisade ! En décembre mon cuir chevelu me démangeait pas mal, au point que j'ai cru avoir attrapé des poux. Par précaution, j'ai fais un gros bain d'huile d'olive suivi d'un traitement anti-poux qui m'a bien agressé le cuir chevelu. Du coup celui ci n'étant pas content et il s'est mis à faire plein de pellicules, ce qui a empiré les démangeaisons, youpi ! 

  Je me suis donc lancée dans le combat contre les pellicules et j'ai fais le boulet : j'ai utilisé du Head&Shoulders pour essayer de m'en débarrasser au plus vite mais comme il contient des sulfates il m'a irrité à mort le cuir chevelu. Donc créé encore plus de démangeaisons et de pellicules...

   Pour réparer ça j'ai fais plusieurs hennés neutres avec du neem, de la poudre d'ortie et de l'HE de lavande. J'ai tout de suite senti un apaisement du cuir chevelu mais les pellicules sont revenues assez vite à chaque fois.

   Finalement je pense que le coupable était mon shampoing Coslys :

   Il contient des sulfates (sodium coco sulfate) et je sais que mon cuir chevelu y est très sensible. Sur le long terme et associé au stress de ces derniers mois ça n'a pas pardonné... Ça m'apprendra à me détourner des tambouilles maison !

   Aujourd'hui j'ai encore quelques pellicules et démangeaisons, je vais tenter de les achever avec du lait de coco. Au pire ça me fera juste un boost de pousse :)

   Sinon en ce moment j'utilise un shampoing pas beaucoup mieux que le précédent (et même pas bio), le shampoing nourrissant à l'huile d'argan et à l'abricot de NaturéMoi.



   Pas de sulfates ici mais des ammoniums quaternaires, je ne sais pas si c'est bien mieux pour le cuir chevelu. C'est dommage parce que sans ça je l'aime beaucoup : l'odeur est discrète, il mousse bien et ne crisse pas.

   Côté après shampoing, j'en ai acheté un nouveau pour tester, le Coslys à la mirabelle :


   Sauf qu'en l'achetant je n'ai pas fait attention, je me suis fiée à la couleur et au dessin : j'ai cru que c'était à l'abricot et qu'il sentirait trop bon, j'ai été très déçue ! En fait il ne sent pas bon et il ne démêle rien du tout. Je ne rachèterai donc pas.

   Il va vraiment falloir que je recommence à confectionner mes produits...

   Pour la mise en bouclettes, je suis toujours au R&B de Lush et j'en suis toujours satisfaite.


   Voilà pour cet hiver et ce début de printemps, je vous donne rendez-vous cet été pour la suite. Normalement je devrais enfin atteindre la longueur que j'avais avant ma grosse coupe, je vais pouvoir faire un comparatif :) 

27 octobre 2016

Journal de pousse Été/Automne 2016

   Encore une fois bien trop de temps s'est écoulé depuis mon dernier journal de pousse... J'ai laissé passer l'été et nous voilà déjà en automne. Voici donc mon journal de pousse été/automne 2016 !

   Je vous avais laissé en avril dernier où mes cheveux ressemblaient à ça :

Avril 2016

Longueur


Depuis ça a légèrement poussé puisque sur ces 6 mois j'ai pris 9 centimètres. Comme j'en ai coupé deux en juin, j'ai effectivement gagné 7cm, mes cheveux mesurent aujourd'hui 78cm.

Voilà l'évolution en photos :

Fin juin


Mi-août

Fin septembre

Début octobre, lissés
Fin octobre - 78cm

   Tout de suite on voit que les boucles font visuellement perdre beaucoup de longueur ! Mais heureusement, elles ne disparaissent pas avec le poids des longueurs.
   J'ai dépassé la taille et atteint hip length, je suis joie ! Il ne me manque qu'une dizaine de centimètres pour retrouver la longueur que j'avais avant de couper. 
   Mais je sais que de 80cm à 90cm la pousse ralentit et qu'il faut une éternité pour franchir ce cap des 90. Si je ne coupe pas trop je devrais m'en approcher à la fin de l'été prochain mais pour être réaliste, je pense que ça sera plutôt pour la fin de l'année 2017.

   Ma couleur change pas mal selon la luminosité mais je n'y ai pas touché depuis l'été 2015. On voit d'ailleurs une légère démarcation entre les cheveux qui ont connu la gelée éclaircissante et les autres.

Soins



Cette partie va être vite passée... je n'ai pas fais grand chose d'autre que les laver une à deux fois par semaine. 
J'ai résolu mes problèmes de frisottis en cédant à l'appel de R&B de Lush
   La compo n'est pas géniale mais l'odeur est un délice et une noisette de produit permet de former de jolies boucles sans frisottis (même sous la pluie, oui oui). C'est donc un bon compromis entre une tambouille maison et un produit de supermarché et j'en suis très contente.

   Pas de henné neutre, pas de shikakai, pas de masque. A un moment j'étais motivée mais en ouvrant mon tiroir à poudres j'ai vu que je n'avais plus de henné. Du coup j'ai laissé tomber ! 

   Je tourne au gel douche Coslys en guise de shampoing...et à l'après-shampoing Ultra-Doux (oui, j'ai un peu honte, je vais m'occuper de corriger ça dès que la bouteille sera vide).

Coiffures



   J'ai quelques chignons à mon actif ! En fait je déteste toujours autant avoir les cheveux lâchés, que ça soit pour dormir ou pour la journée. Alors j'alterne chignons, tresses et queue de cheval.

Swan bun

Variante de chinese bun

Nautilus bun
8-bun, ma coiffure pour aller courir


   Voilà voilà, c'est tout pour le moment ! Je vous donne rendez-vous cet hiver pour le passage des 80cm !


5 mai 2016

Le cas de la Rowenta Naturalis

  Voilà trois an et demi, j'entrais en possession d'une Rowenta Naturalis toute neuve prête à réaliser émulsions, gels et autres tambouilles cosmétiques. 

  Cet appareil, vendu pour la modique somme de 200€, possède deux fonctions : il chauffe et il mélange. Il permet donc de réaliser des émulsions ou des gels à chaud ou à froid et si on y ajoute du savon, de s'auto-nettoyer. 
  Sont vendus en complément deux pots destinés à recevoir les préparations, de l'émulsifiant (vendu sous le nom de Olivem 100 chez Aroma Zone, du conservateur (qui n'est autre que du Cosgard), quelques étiquettes et un livret de recettes. 



   A l'époque, fin 2012, je réalisais mes émulsions dans des petits pots La Laitière (un pour la phase aqueuse, l'autre pour la phase huileuse) mis au bain marie dans une poêle et je me cramais systématiquement les doigts au moment de les récupérer. Sans compter que ça prenait trois plombes à chauffer. 

Le pot en question

  Cet appareil qui promettait de mettre fin au calvaire des mes petits doigts me paraissait alors miraculeux : on met tous les ingrédients dans le bac, on appuie sur le bouton et on revient 5 minutes après pour trouver la crème finie, génial ! Même pas besoin de faire la vaisselle puisque le bazar se lave tout seul. 

   Le mois dernier, ma Rowenta Naturalis a rendu l'âme : elle consent encore à chauffer mais ne touille plus. Il est donc temps de faire le bilan de ces trois ans d'utilisation. 

  Pour commencer, je n'ai utilisé la machine que pour faire des émulsions à chaud : je n'ai pas d'émulsifiant à froid. 
  Pour les recettes purement huileuses, je suis restée sur un pot en verre au bain marie; pour les recettes purement aqueuses nul besoin de chauffer donc un simple bol faisait l'affaire. 
  J'utilise finalement très peu de cosmétiques : du gel douche/shampoing, de l'après shampoing, du déodorant et du dentifrice. J'achète encore ce dernier dans le commerce, le déo est purement huileux et le gel douche/shampoing purement aqueux. Reste l'après shampoing. Mais comme la plupart du temps j'utilise de l'après-shampoing solide, donc purement huileux... pas besoin d'émulsion ! 

  Sur trois ans, j'ai donc dû faire une demi douzaine de fois de l'après shampoing liquide et de la crème trois ou quatre fois pour mon entourage. Ce qui fait à peu près une dizaine d'utilisations. Pour 200€, ce qui revient à 20€ l'utilisation. Argh ! 

  Le mode auto-nettoyant est une vaste plaisanterie, ça ne fait que mélanger de l'eau savonneuse : on est obligé de repasser à l'éponge derrière et de frotter les parois pleines de crème.

  Je ne renie pas le côté pratique, c'est tellement agréable de ne plus s'embêter à séparer phase huileuse et aqueuse et à touiller comme une forcenée pour faire prendre les émulsions. Là les textures sont parfaites et ne déphasent jamais. Mais ça ne vaut pas ce prix là, surtout pour une durée de vie aussi limitée !

 Finalement, quand on voit que ce genre d'appareil fait la même chose pour quatre fois moins cher, on voit que la Naturalis, c'était juste un bon coup de marketing surfant sur la vague du greenwashing.

   En conclusion, si c'était à refaire je ne l'achèterais pas (bon, en vrai je ne l'ai pas achetée, on me l'a offerte, mais c'est moi qui avait exprimé le souhait d'un tel cadeau) : même si elle reste indéniablement pratique, elle est hors de prix. J'en ai finalement eu assez peu l'utilité et l'obsolescence programmée m'a rattrapée bien trop vite. 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...