9 juillet 2012

Débuter en cosmétique maison

Quand on veut commencer à faire ses cosmétiques soi même, on ne sait pas trop où donner de la tête tellement il y a d'ingrédients, de recettes, de possibilités. Voilà donc un petit article pour faire le point. Quels sont les ingrédients de base et où se les procurer? Est-ce que c'est plus cher que d'acheter des cosmétiques déjà tout prêts? Réponse tout de suite !



L'idéal quand on débute c'est de commencer par acheter des ingrédients dont on est sur de se servir. J'ai préparé une liste de ce dont je me sers le plus, les ingrédients que je rachète toujours car ils forment un peu le kit de base :

- Une huile sèche : En général on se tourne plutôt vers les huiles jojoba, macadamia ou noisette. Ces huiles sont les alliées des peaux grasses et des cheveux, elles ont un toucher sec et pénètrent rapidement. Idéal pour des crèmes légères.
- Une huile grasse : Olive ou avocat le plus souvent. Elles sont utilisées pour les peaux et les cheveux secs. Ingrédient de base des recettes nourrissantes et/ou réparatrices.
- Un beurre mou : L'incontournable beurre de karité. Autant agent de texture qu'actif, il s'utilise dans presque toutes les recettes et c'est l'ingrédient de base des baumes (à lèvres ou pour le corps).
- Un beurre dur : Beurre de cacao ou de murumuru. Très utile pour les préparations solides comme les barres de massage ou l'après shampoing solide.
- De la cire d'abeille : Agent de texture utilisé pour durcir une préparation solide.
- De la cire émulsifiante : Indispensable pour réaliser des émulsions, c'est à dire tout ce qui a une texture de crème.
- Quelques huiles essentielles polyvalentes : Je conseille le kit Lavande vraie (cicatrisante, apaisante), Ylang Ylang (calmante, tonique de la peau), Tea tree (purifiante, antibactérienne, décongestionnante), Menthe poivrée (rafraichissante), Citron (purifiante, tonique, éclaircissante), Bois de rose (réparatrice, rafermissante). Elles peuvent également servir comme parfum dans une préparation.
- Du conservateur : Extrait de Pépin de Pamplemousse ou Cosgard. Indispensable pour préserver les préparations aqueuses.
- De la vitamine E : antioxydante, elle permet de conserver les préparations huileuses.
- De la base lavante : Utile pour préparer ses gels douches et shampoings.
- Une gomme gélifiante : Gomme guar ou gomme xantane. Sert à préparer des formules de type gel.
- De l'aloe vera : Ses propriétés polyvalentes en font un excellent ingrédient multi-usages.
- Du conditionner emulsifier : Uniquement pour ceux qui voudraient préparer de l'après shampoing ou du shampoing démélant.
- De l'acide lactique : C'est un correcteur de pH.

Bien sur, les ingrédients ne font pas tout, pour faire ses propres cosmétiques, il faut un minimum de matériel :

- De petits récipients comme des bols ou des tasses pour pouvoir faire chauffer différentes phases au bain marie (perso je récupère les petits pots de crème La laitière, c'est pile la bonne taille ! )
- Papier pH : Incontournable, il faut toujours vérifier le pH des produits que l'on a réalisé pour le corriger si nécessaire ( 5 à 7 pour un shampoing, 5 à 7.5 pour un gel douche, 4.5 à 5 pour un soin démêlant, 5 à 7.5 pour un produit non rincé (crème, lait, lotion, gel...)).
- Balance de précision : Pour mesurer les quantités d'ingrédients liquides ou solides.
- Set de cuillères doseuses : Pour doser avec précision les ingrédients en poudre.
- Conditionnements : Pots, flacons, bouteilles, bref, le contenant du produit final.
- De l'alcool à 90° : Pour désinfecter le matériel et le conditionnement avant utilisation.

Où acheter tout ça? Pour la plus grosse partie, sur le site de Aroma-zone, ils sont imbattable sur les prix de nombreux produits. Par contre pour les huiles qui sont aussi utilisées en cuisine (l'huile d'olive par exemple), il  est plus avantageux de les acheter en supermarché, rayon alimentaire (en faisant attention de prendre de l'huile vierge extraite à froid, et bio c'est encore mieux). Le site de Centifolia propose aussi des ingrédients dont leur base lavante qui selon beaucoup est mieux que celle d'Aroma-zone. On peut aussi acheter en magasin bio mais c'est tout de suite plus cher.

Finalement, faire ses cosmétique soi même demande un vrai investissement de départ. Il faut donc être sûr de vouloir confectionner ses cosmétiques de façon durable. Par contre, dans la durée, le coût de revient des produits est très bas et on fait vite des économies, l'investissement est rapidement amorti. Et tout ça en ayant la garantie de savoir ce qu'il y a dans nos produits et de pouvoir complètement personnaliser nos cosmétiques !

21 commentaires :

  1. HO j'étais passée à coté de ton article ! c'est vrai que quand on se lance, on ne sait pas trop quoi acheter dans cette jungle ! j'espère que ton article aiderai celles qui sont perdues devant tant de choix !

    RépondreSupprimer
  2. Oh mais oui, les petits pots de crème type la Laitière sont parfaits pour cet usage :D

    RépondreSupprimer
  3. Salut !

    Je suis toute nouvelle, je viens de débarquer sur ton blog.
    Tu pourrais expliquer qui préfère la base lavante de Centifolia, et pourquoi ?

    Je viens de checker les ingrédients... Et personnellement celle d'AZ m'attire bien plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En général les gens trouvent que la base lavante de AZ lave mal, laisse les cheveux poisseux et asséchés. Personnellement j'ai trouvé qu'en effet elle ne lavait pas près bien, du coup je fabrique ma base lavante moi même avec des tensioactifs.

      Supprimer
  4. Salutations ici !
    Tout d'abord, super blog, bons conseils et, my dog, quelle chevelure ! :)
    Deuzio : je fabrique pas mes produits, mais ça m'intéresse (quand j'aurais réussi à combattre mes crises de flemmingite aiguës ^^), du coup, je n'utilise que des produits bio (pas de supermarché, des trucs fiables, hein ^^) ; et je voulais savoir ce que toi, experte en la matière, pense du savon d'Alep. C'est avec ça que je me lave tous les jours (y compris le visage), car c'est très doux, ne tire pas la peau, et me paraît être un bon compromis entre des cosmétiques bio chers et peu durables (emballages plastiques...) et des cosmétiques fabriquées maison. Je précise que je l'achète en magasin bio. Vouala vouala.
    Merci d'avance pour ta réponse ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai utilisé pour me laver pendant quelques mois, pour visage et corps sans aucun soucis, c'est un bon produit :) J'aime pas trop l'odeur par contre mais bon après c'est une question de goût ^^

      Supprimer
    2. Effectivement, merci de ta réponse !
      Pour l'odeur, il en existe parfumés aux huiles essentielles (jasmin, fleur d'oranger, etc...).

      Supprimer
  5. Merci beaucoup pour cet article !! Je souhaite me lancer moi aussi dans la confection de mes cosmétiques. Mais comme dit, c'est une vraie jungle de produits sur les sites. Je pense que cet article va bien m'aider :D Merci!

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,
    Depuis quelques temps, j'envisage de fabriquer mes cosmétiques et c'est ainsi que je suis tombée sur votre blog (la recette de la base lavante à faire soi-même me tente bien). J'ai une petite question concernant la désinfection du matériel : peut-on utiliser de l'alcool ménager (sachant qu'il contient la plupart du temps du parfum) ? Merci et merci pour les recettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune idée, je ne connais pas l'alcool ménager. Mais si ça désinfecte, on doit pouvoir s'en servir :)

      Supprimer
  7. Bonjour,

    Je vous conseille également le site www.atelier-cosmetic-bio.com qui propose un grand nombre de recette de cosmétiques à faire soi même, ainsi que les ingrédients pour les fabriquer, les huiles essentielles, tout comme des produits bio de qualité (déjà fait eux ! :)

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour !
    et Joyeuses fêtes :)
    Je crois que tu as oublié de parler des actifs basiques pour cheveux et peau :)
    A ton avis, quels sont les actifs les plus indispensables ?

    Hanane.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucun actif n'est indispensable en fait, seules les huiles/beurres et HE suffisent ;)

      Supprimer
  9. Bonjour! Pour cette article super clair :D Je voudrais savoir quelles doivent être les proportions d'extrait de pamplemousse dans une préparation, est-ce que c'est 0,6% comme le Cosgard ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas, ça doit être écrit dans la fiche AZ ;)

      Supprimer
  10. Je débute seulement dans la fabrication de mes premiers cosmétiques maison, et je me pose une question qui peut paraître bête, mais est-ce qu'on a la choix entre le bénéfice et l'odeur ? En gros, je me demande, si telle huile essentielle conviendrait à mon type de peau ou de cheveux mais que je n'aime pas son odeur, est-ce que je peux la masquer avec (au hasard) un extrait aromatique de fraise par exemple ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les odeurs des HE sont très fortes, il est difficile de les masquer :/

      Supprimer
  11. Donc si par exemple je veux choisir l'odeur de mon shampooing maison par exemple, il vaut mieux ajouter à ma base lavante des principes actifs + une fragrance aromatique de mon choix plutôt que des HE, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca dépends, il y a des HE qui sentent tr_s bon et qui ont des vertus pour les cheveux (ylang ylang, bois de rose, lavande, citron...)

      Supprimer
  12. Bonjour,

    Tu ne dis rien au sujet de l'acquisition d'alcool à 90° (même 70° c'est efficace) : qui est ton fournisseur ? En Italie, Espagne, Belgique, Andorre ? Parce qu'en France, un gros contentieux entre les syndicats de pharmaciens et l'administration fiscale a incité les premiers à refuser de vendre de l'alcool non modifié à d'autre fins que médicales (donc hors cosmétiques et préparations de liqueurs).
    Cordialement,
    Georges le Jardinier

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...