2 mai 2016

Journal de pousse - Printemps 2016

Hey !

   Pour une fois je suis à l'heure pour mon journal de pousse :D 

   A mon grand désespoir, ma pousse s'est considérablement ralentie cet hiver. J'ai mis une éternité pour atteindre et dépasser les 70cm, à tel point que j'ai cru que le mètre mesureur me trollait : je voyais mes cheveux prendre de la longueur alors que le mètre indiquait obstinément 69cm...
   Aujourd'hui j'atteint péniblement les 72cm. 

Avril 2016

   Je me suis engagée dans une lutte acharnée contre les frisottis : j'ai tenté plusieurs techniques pour les éradiquer sans remporter de franc succès, même si je suis en bonne voie pour la victoire.

   Il y a deux types de frisottis : ceux qui font des antennes sur le dessus de la tête et qui viennent systématiquement gâcher mes coiffures ; et ceux qui s'échappent des boucles et qui donnent un effet mousseux aux longueurs. 

   J'ai commencé de manière très radicale en lissant mes cheveux. Alors, c'est sur, ça fonctionne, mais c'est très long à faire (40 minutes !!), avec ce foutu climat nordique il faut le refaire tous les deux jours et bien sur ça flingue les cheveux. Disons que ça passe une fois à jamais pour les grandes occasions ou les jours où le désespoir se fait trop envahissant.

   Ma deuxième solution a été le méga henné : henné neutre, shikakai, oeuf, huile d'olive, crème de soja, sirop d'agave, protéines de riz posé pendant 5h. En gainant les cheveux, le henné neutre a aidé à discipliner les frisottis des longueurs : les boucles sont mieux formées et les cheveux rebelles lissés.

   Ensuite, j'ai testé l'huile végétale. Mais si ça aide à lisser les frisettes, ça graisse les cheveux et il faut les relaver bien plus rapidement que d'habitude. Solution à garder pour les coiffures plaquées ou les longueurs quand on fait des tresses : plus un cheveu n'en dépassera, c'est garanti !

   L'aloe vera a été ma quatrième carte abattue, sans grand succès malheureusement : la force qui dresse les petits cheveux sur mon crâne est trop puissante pour ce pauvre gel d'aloe vera qui n'a eu aucun effet.

   Finalement j'ai repensé à ce que je faisais avant de passer au naturel pour dompter mes cheveux : j'utilisais de la mousse coiffante Fructis. Je l'ai retrouvée en magasin, j'ai failli l'acheter mais j'ai décidé de d'abord laisser sa chance aux mousses coiffantes bio. J'ai donc investi dans la mousse coiffante ECO-Cosmétiques qui avait de très bon avis sur le net.


   Appliquée sur cheveux mouillés après le lavage, elle permet une formation optimale des boucles et une tenue un peu plus longue que d'habitude (c'est à dire deux jours). Après une nuit, en remettre un peu permet de redonner du ressort aux boucles et de lisser quelques frisottis. Pas mal donc.

  Pour l'instant j'en suis là et je dois dire qu'il y a du mieux par rapport à avant. 

  Côté routine, je me lave mes cheveux avec un shampoing douche Coslys, celui aux fruits rouges. Il contient du SCS donc pas génial, mais je m'en contente pour le moment. 
  J'utilise en complément de l'après-shampoing au Conditionneur Végétal dont je suis très satisfaite pour le moment.

   En ce qui concerne les coiffures, je varie entre les cheveux détachés les deux premiers jours suivant le shampoing, la queue de cheval les deux jours suivants et les chignons pour finir la semaine (boucle bun, 8 bun principalement). Et pour la nuit j'ai découvert un truc génial : la paranda braid.

   Il s'agit de tresser des brins de laine avec les cheveux. Les brins de laine doivent être plus longs que les cheveux : ainsi après avoir tressé les pointes, on peut continuer la tresse avec la laine et la finir en nouant les brins entre eux. Plus besoin d'élastique qui donne une forme bizarre aux pointes et qui les abîme ! En plus avec de la laine de la couleur des cheveux et des brins très longs, on a l'impression d'avoir une longueur et une épaisseur de fou :D

   Voici le tuto qui explique comment fabriquer un paranda et l'utiliser : ICI.
   Et voilà le résultat sur moi (j'ai utilisé des brins de laine de deux tons de marrons différents) :

Bon ok, j'ai légèrement abusé sur la longueur ^^'

   On peut remonter la tresse dans un méga chignon :



   Ça s'utilise aussi en french braid mais je n'ai pas encore tenté. 

   Voilà pour ce journal de printemps, je vous donne rendez-vous cet été pour le suivant !



10 commentaires :

  1. Hey :) Tu as quand même de super cheveux, je suis impressionnée par ta pousse! Avec les boucles, les miens arrivent tout juste aux épaules... Mais bref!
    Tu as essayé l'aloé vera pour les frisottis? En dosant bien c'est ce qui marche vraiment le mieux pour moi -et je suis en Angleterre, donc j'ai ma dose quotidienne de vent/flotte!
    Et merci pour l'astude de la paranda braid, je testerai à mes heures de nostalgie des cheveux longs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Alizarine, contente de te voir par ici ! Qu'est ce que tu deviens ? :)

      J'ai essayé l'aloe oui, mais c'était pas bien concluant :/ Peut-être sur cheveux mouillés pour les maintenir plaqués pendant que ça sèche ? Tu l'utilises comment toi ?

      Supprimer
  2. Hey toi :) Tu as de loin dépassé le stade "entrée dans le monde des chevelus", aussi ne te concentre pas trop sur les centimètres... C'est l'impression visuelle qui compte et en l'occurrence, c'est plutôt chouette à voir ! (ne fais pas lire cette dernière phrase à Flo hein il va à nouveau avoir des pensées déplacées ^^)

    Lire ton combat avec les frisottis me "soulage" un peu, dans la mesure où je me plains désespérément de mes cheveux tout plats et raides, ce n'est que justice que les bouclettes n'aient pas la vie facile non plus ;) De toute façon je crois que c'est une vérité générale qu'aucune femme n'est jamais satisfaite de ses propres cheveux !

    Pour finir par une phrase de K à qui je me plaignais de mes cheveux gras et sans vie : "Ohlala je sais pas ce que vous avez les nanas avec vos cheveux mais vous vous prenez toutes tellement la tête ! C'est normal qu'ils soient un peu raplaplas en fin de journée, on s'en fout !"

    Il a sans doute un peu raison ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey :)

      Oui, l'effet visuel est plus important que les centimètres, mais que les deux ne soit pas corrélés me laissent un peu pantoise : où est la logique dans tout ça ? :p (et pour Flo, je pense de toute façon qu'on ne peut plus rien pour lui ^^)

      Il est malheureusement vrai que tous les types de cheveux ont leurs propres tracas. Les bouclées n'y échappent pas, et ce n'est que justice ! Moi même quand il m'a pris de lisser mes cheveux j'ai pesté mille fois sur le fait qu'il fallait les brosser toutes les deux heures si je voulais qu'ils aient un beau tombé, sinon ça devenait n'importe quoi. A choisir je préfère encore les frisottis !

      Facile à dire pour le blond avec son crâne presque rasé ! :D Même si dans l'absolu il a peut-être un peu raison (mais pas trop quand même, faut pas déconner), je me demande ce qu'il en disait à l'époque où il avait lui-même les cheveux longs...

      Supprimer
  3. Ho c'est ravissant ça faut que j'aille regarder ! merci pour l'idée !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, tout d'abord merci pour ce blog c'est très enrichissant et tellement utile.
    J'aurais une question concernant le henné : je souhaiterais détendre mes cheveux mais je ne veux pas avoir des cheveux rouges. Sachant que mes cheveux sont marrons foncé casi noir, si je fais une 1ere pause de henné du yemmen puis en 2eme un soin colorant logona brun, cela permettra t-il de couvrir le rouge et quelle quantité faut-il (pour chaque pause) ; Merci infiniment d'avance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Il est très difficile de masquer les reflets rouges du henné puisque les couleurs brun/noir ne tiennent pas bien sur les cheveux. De plus ça a tendance à contrer l'effet lissant du henné. Pour lisser les cheveux au henné il faut en faire beaucoup donc le rouge est inévitable...

      Supprimer
  5. Bonjour,
    J'ai également les cheveux ondulés et qui se mettent à frisotter notamment dès que l'air ambiant est chargé d'humidité ! Et ce n'est pas pour me plaire du tout !!! C'est donc brushing tout les matins avec sèche-cheveux/brosse ronde et lisseur pour finir. Sauf que... le lisseur abîme les cheveux et cela fait 2 semaines que je l'ai rangé ! Après chaque shampoing (tous les matins pour moi), je vaporise de l'eau vinaigrée sans rincer. Et quelques jours après, j'ai trouvé que mes frisottis étaient bien moins présents et mes ondulations plus nettes, plus dessinées. Du coup, je continue ce traitement chaque matin depuis. Et mes cheveux sont plus beaux (oui, ce n'est pas non plus une révélation !). N'as-tu jamais essayé l'eau vinaigrée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Merci pour cette astuce ! Je n'ai jamais testé l'eau vinaigrée non, ça n'assèche pas tes cheveux sur le long terme ? J'ai déjà testé les rinçages au vinaigre mais rien de bien convainquant chez moi :/

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...